Quels sont les objectifs de la production de type Kanban ?

Accueil Déceler un emploi Quels sont les objectifs de la production de type Kanban ?

10 idées de team building insolites à Paris

Le team building est une activité organisée par l’entreprise. Elle vise à faire participer tous les collaborateurs en vue d'optimiser les compétences de chacun. En général, ces activités sont...

Emploi à Albi : Comment déceler un emploi ?

Trouver un emploi stable et fiable de nos jours constitue un impératif pour quiconque désire subvenir à ses besoins. Ainsi, il devient nécessaire de...

Née au Japon, la méthode Kanban est basée sur l’amélioration continue de la gestion des stocks. Ceci afin d’éviter le gaspillage et d’offrir un maximum de flexibilité à l’industrie. Cette méthode permet donc aux industries d’optimiser leur capacité de production ce qui les rend plus compétitives. Découvrez dans cet article quels sont les objectifs de la production de type Kanban.

Quels sont les objectifs d’une production de type Kanban ?

Spécialement conçue pour l’industrie automobile, la méthode Kanban est née au Japon en 1950. Cette méthode a été créée par Taiichi ôno pour Toyota afin d’optimiser leur capacité de production. Ceci afin que le concessionnaire automobile puisse faire face aux entreprises américaines.

La méthode Kanban s’appuie sur l’approche Lean, c’est-à-dire sur une amélioration continue des processus de production. Cette méthode (Lean) est basée sur quatre principes fondamentaux à savoir :

  • Réduire les coûts de production.
  • Éviter au maximum la surproduction.
  • Réduire au maximum les délais nécessaires à la production.
  • Produire avec la meilleure qualité qui soit.

En somme, nous pouvons dire que la production de type Kanban est une méthode de gestion des stocks permettant de produire sur demande. L’objectif principal de cette méthode est donc d’arriver à équilibrer la production et la demande. Maintenant que vous savez quel est l’objectif de la méthode de production kanban, nous allons vous expliquer son principe de base.

Qu’est ce que la définition de la méthode Kanban ?

Quel est le principe de la méthode Kanban ?

La méthode Kanban fonctionne avec un système à flux dirigé et déclenché par la consommation du client. Ce système de flux est en totale opposition à celui de la plupart des entreprises. Ceci car leur système de flux ne prend pas en compte les demandes des consommateurs.

A LIRE EGALEMENT :  10 idées de team building insolites à Paris

La méthode Kanban consiste donc à produire un produit demandé, quand il est demandé et dans la quantité demandée. Pour ce faire, il faut limiter la production du poste en amont aux besoins exacts du poste en aval. Il est donc nécessaire qu’il y ait une excellente communication entre les besoins de l’aval vers l’amont.

Sachez aussi qu’avec la méthode Kanban il est possible de contrôler visuellement le flux de travail. Pour ce faire, il est nécessaire d’observer la façon de travailler de l’entreprise pour pouvoir l’améliorer par ensuite.

Cette approche permet à la méthode kanban d’être très flexible. Ceci lui permet par exemple de suspendre la production à tout moment en cas de besoin. Maintenant vous savez quel est le principe de la méthode kanban. Nous allons à présent vous expliquer son fonctionnement.

Comment fonctionne la méthode de production Kanban ?

Le terme Kanban signifie « étiquette » en Japonais, cette méthode fonctionne donc sur un système d’étiquettes appelées Kanban. Le Kanban (étiquette), correspond à une commande bien précise réalisée par le client.

A LIRE EGALEMENT :  10 idées de team building insolites à Paris

Cette commande est le déclencheur de la chaîne de production et indique continuellement les tâches à réaliser. Le Kanban indique aussi quand et comment réaliser les tâches ainsi que les tâches déjà réalisées (le stock disponible par exemple).

Vous l’aurez compris, le Kanban est le support et le véhicule des informations échangées entre les postes de travail. Ces informations sont transmises par les renseignements inscrits sur le Kanban et la circulation des kanbans entre les postes. Ceci permet de limiter au maximum l’encours de stock et le gaspillage.

Le Kanban est un excellent outil visuel qui assure une meilleure collaboration et une meilleure communication en temps réel. Cet outil fonctionne en s’appuyant sur 4 axes bien précis. Le premier de ces axes est l’analyse de l’existant.

Cas pratique de la méthode Kanban avec Trello

L’analyse de l’existant

Pour pouvoir mettre en place la méthode Kanban, vous devez commencer par étudier les processus déjà en place. Ceci car si vous ne les analysez pas, vous ne pourrez pas les comprendre et visualiser leur lacune.

Réaliser des changements progressifs

Dans la majorité des cas, les collaborateurs sont très réticents à l’idée de réaliser des changements brutaux et radicaux. Cependant, pour la mise en place de la méthode de production Kanban, l’équipe doit accepter d’améliorer le système en place. Il est donc nécessaire qu’elle se fasse à l’idée qu’il y aura des changements progressifs.

Respecter les rôles, le processus, les responsabilités et les titres actuels

Pour faciliter les changements à venir, il est nécessaire d’éliminer la crainte du changement. Pour ce faire, il est recommandé de ne pas changer les rôles, les responsabilités et les titres professionnels. De cette façon, chacun se sentira bien et ne sera que très peu affecté par les changements mis en place.

Mettre l’accent sur le leadership

Qu’il s’agisse de cadres supérieurs ou de simples collaborateurs, tous les actes de leadership doivent être encouragés.

Ces 4 axes sont tous très importants et représentent les fondements de la méthode de production Kanban. Maintenant que vous les connaissez, nous allons vous expliquer comment mettre en place la méthode Kanban dans une entreprise.

A LIRE EGALEMENT :  Emploi à Albi : Comment déceler un emploi ?

Comment mettre en place la méthode de production Kanban ?

Pour mettre en place la méthode de production Kanban dans une entreprise, vous devez travailler 5 bonnes pratiques. Ces pratiques vous permettront d’appliquer les modifications qui s’imposent et d’adapter la méthode de production Kanban à votre entreprise.

La visualisation

Pour comprendre comment fonctionne le système présent dans l’entreprise, vous devez prendre la peine de le visualiser. Vous devez ainsi prendre le temps de bien observer le workflow. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un tableau dont chaque colonne représente une étape de la production. Vous aurez ainsi une colonne pour les tâches « à faire », une pour les tâches « en cours » etc.

Limiter le nombre de tâche en cours

Veillez à ce que chaque colonne du tableau ne contient qu’un nombre de tâches bien précis. Ce nombre doit être déterminé par les capacités de votre équipe. Une fois ce nombre atteint, ce n’est qu’une fois qu’une tâche sera terminée que vous pourrez en ajouter une autre.

A LIRE EGALEMENT :  Emploi à Albi : Comment déceler un emploi ?

Gérer le flux

Il est primordial de suivre, mesurer et consigner le déroulement du travail avec chaque étape du tableau. De cette façon, il est possible de connaître la vitesse et la fluidité du travail réalisé par l’entreprise.

La précision des normes de processus

Les règles de votre système Kanban doivent absolument être formulées clairement et sans ambiguïté. Ceci afin d’assurer un maximum de compréhension en ce qui concerne le travail et les améliorations futures.

L’identification des améliorations futures

Une fois que l’équipe a compris les théories sur le travail, les processus et les risques, elle peut discuter d’un problème. Elle peut ainsi plus facilement trouver des améliorations à mettre en place.

Pour terminer, nous pouvons dire que la méthode Kanban est une excellente méthode pour le secteur industriel. Cette méthode fonctionne avec un système dans lequel ce sont les commandes des clients qui déclenchent la production. Ce système permet d’éviter au maximum les invendus et un stock trop important.

La méthode Kanban permet aussi d’optimiser la réactivité des équipes en favorisant la collaboration. Ceci améliore la qualité de travail, les processus de production et la résolution des problèmes de l’entreprise.